Hamed Bakayoko: « avec le RNPP si quelqu’un vient violer votre domicile il sera surpris qu’on le retrouve »

Hamed Bakayoko qui représentait Amadou Gon, a présidé le 11 décembre 2019 au lancement du Registre national des personnes physiques (RNPP).

« Avec les bornes qu’on a, à des endroits à Abidjan, si vous passez à 17h, on saura que vous êtes passé à 17h. Quand vous sortez, vous n’avez pas besoin de carte d’identité parce que les données en vous, vont être reliées. Donc ça permet un très haut niveau de sécurité. Quand on dit que des pays sont avancés, sont en sécurité, ce n’est pas forcement qu’ils ont mille policiers, c’est parce qu’ils ont ce système. Pas géant que la Côte d’Ivoire ose faire dans la transparence, dans la vie de chacun, » a déclaré le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: une jeune fille victime d’un viol collectif à Aboudé

« Même la lutte contre le terrorisme est essentielle qu’on ait ce système. C’est important parce que demain, quelqu’un vient violer votre domicile, votre porte, votre coffre, quand la police viendra, elle va prendre les empreintes, pleins de données. Elle va repartir dans la base de données, elle va savoir qui était là. Parce qu’à un moment donné, il faudra que chacun ait une identité. Et personne ne pourra être là dans la société sans être relié à cette base de données. Donc quand vous allez poser un acte, vous allez vous-même être surpris qu’on vous retrouve. Donc les histoires de faux passeport, les faux permis, les faux diplômes, tout ça, sera réglé » a-t-il poursuivi.

LIRE AUSSI: Congés de Noël anticipés, Kandia Camara prévient : « tous les enfants coupables seront radiés »

Toujours selon lui, « dans la vie des nations, il y a des événements comme ça, qui sont des événements majeurs parce qu’ils transforment radicalement la vie dans la société. On a parlé donc de tout ce système qui va permettre de relier toutes les personnes à des données alphanumériques et biométriques uniques. C’est-à-dire rapporter votre personne à des données et pas une autre personne. Donc la fiabilité de votre identité va permettre pour vous-même beaucoup de sécurité pour votre pays (…). C’est essentiel, et je pense que ce processus montant en puissance avec le croisement de toutes les banques de données, on sera un espace plus sûr. Parce qu’aujourd’hui, pourquoi on a besoin d’avoir des papiers ? Pour prouver que nous sommes nous-mêmes ». 

LIRE AUSSI: Coup d’état à la BHCI ou procédure légale ? « l’accès à tous les locaux de la Banque est désormais interdit à tous les actionnaires de Westbridge »

« Demain, vous pouvez arriver à la banque sans papier. Si la banque a la banque de données, vous n’avez qu’à donner vos empreintes et on sait que c’est vous. Et vous faites vos opérations sans chéquier sans carte de crédit, etc…Si les terminaux arrivent à être divulgués de sorte que les supermarchés et tous les commerçants ont des terminaux, vous arrivez chez un commerçant, vous n’avez pas de papier, vous pouvez, par votre empreinte, ou par votre iris comme seul vous pouvez ouvrir votre portable aujourd’hui, on sait que c’est vous, on sait les crédits que vous avez et vous approuver une dépense : les billets d’avion, les cartes d’identité. A l’aéroport demain, vous pouvez passer juste avec votre empreinte. Et la base de données vous relie à un visa et vous relie à un passeport et vous pouvez passer sans qu’on ne vous embête » a conclure Hamed Bakayoko au lancement du Registre national des personnes physiques (RNPP).


Personnalités liées avec l’article