IBK: « que personne ne soit laissé au bord de la route au cours de ce dialogue national inclusif au Mali »

Le dialogue national inclusif au aura lieu le samedi 14 décembre 2019, a annoncé, le chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

« J’invite toutes les forces vives de la nation malienne à participer au dialogue national inclusif qui aura lieu le 14 décembre au palais de la culture Amadou Hampaté Bâ », a dit le président Keïta.

Ce dialogue national est très attendu par les Maliens qui y voient une occasion de discuter des problèmes qui assaillent le pays depuis 2012.

LIRE AUSSI: Affaire « IBK arrête de te soumettre à ce petit Macron »: la France répond à Salif Keita

Dans son discours, le chef de l’État a tendu une nouvelle fois la main au chef de fil de l’opposition, et à la , groupe armé signataire de l’Accord de paix, qui ont boycotté les phases régionales de ce dialogue. « Je souhaite que personne ne soit laissé au bord de la route au cours de ce dialogue », a affirmé Ibrahim Boubacar Keïta.

LIRE AUSSI: Alpha Condé à Kankan: « l’avenir de la Guinée dépendra des Guinéens »

Selon lui, le dialogue national est occasion pour « tout mettre à plat et faire un diagnostic profond de la crise malienne et proposer les solutions idoines ».

Personnalités liées avec l’article