Incroyable mais vrai : A Grand-Bassam, Moulot boucle sa campagne en…porno

Un fait insolite a émaillé le dernier jour de la campagne du candidat du RHDP, Jean-louis Moulot ce vendredi 14 décembre 2018 à Grand-Bassam. En effet, une vidéo dont le caractère est jugé pornographique a été diffusée ce vendredi 14 décembre 2018, sur un écran géant d’un panneau électronique de Jean-Louis Moulot, sis au quartier Dialogue au carrefour Jeunesse. Le candidat du RHDP, a condamné la diffusion de ce contenu et l’a qualifié d’acte de sabotage.

La fin de campagne électorale à Grand-Bassam a tourné à une scène d’une autre époque ce matin au carrefour Jeunesse. En effet au moment où les passants s’attendaient à voir des messages de diffusion de campagne de Jean-louis Moulot, sur le géant panneau, ils ont plutôt eu droit à des images à caractère pornographique. Cette information qui a circulé comme une traînée de poudre a obligé le candidat à réagir sur sa page Facebook.

A lire aussi. Grand-Bassam : Le RHDP en renfort pour Jean-Louis Moulot

« Ce matin aux environs de 10 heures nos équipes de communication ont été informées de la diffusion de contenu à caractère pornographique sur l’écran situé au carrefour jeunesse servant à la diffusion de nos messages de campagne », a-t-il déploré.

« Elles se sont tout de suite rendues sur place pour interrompre cette diffusion. Des sanctions immédiates ont été prises à l’encontre du prestataire et tous les écrans ont été éteints », a rassuré le candidat du RHDP avant de dire ceci : « je présente mes sincères excuses à tous ceux et toutes celles, qui comme moi ont été profondément choqués par ces contenus ».

« Est-ce un acte de sabotage de la part de son adversaire George Philippe Ezaley ? », s’interrogent certains de ses partisans. D’autres estiment que c’est une erreur des techniciens de sa régie qui ont diffusé par erreur une vidéo pornographie, en lieu et place de la vidéo de sa campagne électorale.

Jean-louis Moulot annonce des sanctions à l’encontre de ces personnes, « nous condamnons cet acte de sabotage qui vise à nuire à mon honorabilité ainsi qu’à celle de toute notre liste et vous assure que des procédures seront engagées auprès des autorités compétentes afin de connaître les motivations des coupables ».

« Je vous invite chers ‘’Bassamois’’, et chères ‘’Bassamoises’’ à ne pas vous laisser distraire par ces pratiques moyenâgeuses et à rester mobilisés pour la confirmation au soir du 16 décembre prochain », a-t-il exhorté.

Karina Fofana

Personnalités liées avec l’article