Sur les traces d’Houphouët : Adjoumani reçoit le soutien d’un sénateur PDCI

Kobenan Kouassi Adjoumani et Séraphin Boni
Kobenan Kouassi Adjoumani et Séraphin Boni

« Tout ce qui touche Houphouët me touche ». Alors Séraphin Boni a tenu à apporter son soutien à « Sur les traces d’Houphouet-Boigny » du ministre Adjoumani.

Dans le cadre de ses consultations en vue de créer une adhésion populaire autour du mouvement « SUR LES TRACES D’HOUPHOUET-BOIGNY », , Président dudit mouvement, a échangé ce mercredi 04 juillet 2018 à son cabinet sis au 11è étage de l’immeuble de la avec le Vénérable Séraphin Boni, délégué départemental d’, ex-président du premier mouvement Houphouétiste créé en 1992, avec la bénédiction du Président Félix et le parrainage du Président Français Jacques Chirac.

Pour mémoire, M. fut le premier délégué général PDCI de France et couvrait toute la zone Europe avant son éclatement en plusieurs délégations générales. Le sénateur du PDCI-RDA est venu, selon ses termes, féliciter Adjoumani pour sa « courageuse initiative », l’assurer de son soutien total et de sa disponibilité à l’accompagner dans ses efforts en vue d’œuvrer au rayonnement de son mouvement.

A lire aussi : Adjoumani : « C’est un mouvement pour apporter un soutien ferme et constant à Bédié et Ouattara »

 Aly Touré et le ministre Adjoumani Kobenan
Aly Touré et le ministre Adjoumani Kobenan

« Tout ce qui touche Houphouët me touche » a déclaré le Sénateur pour expliquer le sens de son soutien à  Adjoumani. Séraphin Boni s’est dit par ailleurs disposé à œuvrer aux côtés du ministre Adjoumani pour asseoir et élargir les bases du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » en Europe et partout où besoin sera.

Convaincu de la justesse du combat du ministre Adjoumani et des objectifs du mouvement, le vénérable Sénateur s’est engagé à plaider auprès d’Henri Konan Bédié afin qu’il accorde sa caution au mouvement.

« Mieux le mouvement qui n’est pas un parti politique se propose de faire la promotion du RHDP à l’intérieur du PDCI-RDA »

Ce d’autant plus qu’Adjoumani dit s’inscrire dans la vision de Bédié. Mieux, le mouvement qui n’est pas un parti politique se propose de faire la promotion du RHDP à l’intérieur du PDCI-RDA.

Quant à l’hôte, il a félicité le sénateur pour son choix, et l’a remercié pour sa disponibilité qu’il offre au mouvement. Séance tenante, Boni a été invité à prendre part à la cérémonie du lancement officiel du mouvement qui aura lieu dans quelques semaines.

Prince Beganssou

Réponse à Adjoumani : « Le PDCI ne permet pas les courants » (Porte-parole Bédié)

 

Personnalités liées avec l’article