La 5G arrive en Côte d’Ivoire en 2023

Le projet de feuille de route pour le développement de la 5G en Côte d’Ivoire a été adopté, le vendredi 20 décembre 2019, à Yamoussoukro, pour 2023.

Cette feuille de route fixe 4 grands objectifs stratégiques que sont la libération et l’attribution des fréquences radioélectriques, l’accompagnement du développement des infrastructures 5G, susciter l’écosystème numérique et créer un environnement propice au développement de la 5G.

« La 5G, cinquième génération des standards pour les réseaux mobiles, tout comme les précédentes, s’annonce avec ses enjeux et défis. Alors que le déploiement des réseaux 4G se poursuit, il serait légitime de s’interroger sur l’opportunité de se préparer déjà à la 5G », a souligné à l’ouverture des travaux, Mamadou Konaté, membre du Conseil de l’ARTCI.

LIRE AUSSI: « Bienvenue à toi Macron dans le pays de ceux qui imposent le silence à tous afin de t’accueillir »

En effet, a-t-il expliqué, bien au-delà de la simple augmentation du débit, « la 5G ouvre la voie à des usages inédits. Plus qu’une évolution technologique, la 5G est une révolution qui pour être appréhendée nécessite une réadaptation de l’écosystème numérique et de son mode de gouvernance ».  

« Dans la perspective de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 comme prôné par le président de la République avec comme catalyseur les télécommunication/TIC, l’ARTCI et partant l’écosystème national ne peuvent restés en marge de cette réflexion mondiale sur la 5G ».

LIRE AUSSI: Accident de la route sur l’axe Méagui-Gabiagui: un car de SBTA fait une sortie de route

Pour le  Directeur général de l’ARTCI, Bilé Diéméléou, « la 5G qui est démontrée comme une solution pour l’avenir. Il y a déjà des pays comme la Corée qui l’utilisent et il ne faudrait pas que la Côte d’Ivoire soit derrière ».« Il faut s’apprêter. La 4G est là et la 5G viendra », a insisté M. Diéméléou, précisant que « nous sommes au début des études ». 

Personnalités liées avec l’article