La Chine et le Burundi devraient maintenir une étroite coordination et défendre le multilatéralisme (MAE chinois) – Actualités 12/11/2020

avion

ACTUALITES , 11 (Yeclo avec Xinhua) — Le conseiller d'Etat et des Affaires étrangères a souhaité mercredi que la et le maintiennent une communication et une coordination étroites sur les affaires mondiales comme régionales, tout en défendant résolument le multilatéralisme, afin de protéger leurs intérêts communs et ceux d'autres en développement.

Lors d'une conversation téléphonique avec son homologue burundais Shingiro, il a jugé que les relations bilatérales demeuraient à un niveau élevé, reposant sur une solide confiance politique mutuelle et des résultats fructueux dans le cadre d'une coopération globale.

Le Burundi est devenu un ami dans les bons comme les mauvais moments, ainsi qu'un partenaire « complet » de la Chine, a estimé M. Wang, ajoutant que, comme elle l'a toujours fait, la Chine soutiendra les efforts du Burundi pour défendre sa souveraineté nationale et s'opposer à toute ingérence extérieure.

Il s'est dit confiant dans le fait que le Burundi continuera de se tenir aux côtés de la Chine sur les questions concernant les intérêts fondamentaux de cette dernière.

La coopération pragmatique entre la Chine et le Burundi progresse régulièrement, malgré l'impact de la pandémie de , a souligné M. Wang.

Selon lui, Beijing est disposé à renforcer sa communication et sa coordination avec Bujumbura et à mettre en synergie de façon étroite la construction conjointe de l'Initiative (ICR), la concrétisation des résultats du sommet du () de 2018 à Beijing avec les six objectifs majeurs du Burundi en matière de développement socio-économique (développement de l'agriculture et de l'élevage, soutien à la jeunesse, etc.), afin de continuer d'approfondir leur coopération mutuellement bénéfique.

La Chine soutient résolument la lutte que livre le Burundi contre le nouveau et elle est disposée à poursuivre l'aide qu'elle lui a fournie jusque-là, dans la mesure de ses moyens, pour l'aider à triompher du virus le plus tôt possible, a assuré M. Wang.

De son côté, M. Shingiro a remercié la Chine pour son soutien désintéressé au développement socio-économique du Burundi, ce qui, selon lui, est une illustration forte de l'amitié profonde du peuple chinois envers son pays.

Le Burundi poursuivra invariablement sa politique amicale envers la Chine et continuera de lui offrir un soutien inconditionnel sur toutes les questions touchant à ses intérêts fondamentaux, a assuré le chef de la diplomatie burundaise.

Bujumbura demeure disposé à travailler avec Beijing pour accélérer la construction commune de l'ICR, concrétiser de façon adéquate les résultats du sommet du FCSA de 2018 et continuer d'approfondir la coopération mutuellement bénéfique dans divers domaines, a-t-il ajouté. Fin

Written by Yeclo avec Xinhua

Lycée municipal de Sikensi : les catholiques prient pour les personnels

avion

Chine : des moutons donnés par la Mongolie arriveront prochainement à Wuhan – Actualités 12/11/2020