Les MAE chinois et comorien échangent leurs félicitations pour le 45e anniversaire des relations diplomatiques – Actualités 13/11/2020

avion

ACTUALITES , 13 (Yeclo avec Xinhua) — Le conseiller d'Etat et des Affaires étrangères, , et son homologue comorien, Dhoihir Dhoulkamal, ont échangé des félicitations vendredi à l'occasion du 45e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux .

Dans son message, M. Wang a déclaré que depuis l'établissement des relations diplomatiques, la et les ont connu une solide confiance politique réciproque, un ferme soutien mutuel sur les questions touchant aux intérêts fondamentaux et aux préoccupations majeures de chacun, des résultats fructueux dans la coopération globale et une amitié toujours plus profonde entre leurs peuples, constituant un exemple d'égalité, de solidarité, de coopération entre un grand et un petit pays.

Depuis l'éclatement de la pandémie de , les deux pays se sont soutenus par une aide mutuelle pour lutter contre ce fléau, démontrant leur amitié fraternelle dans les bons comme les mauvais moments, a-t-il indiqué.

M. Wang s'est déclaré prêt à travailler avec M. Dhoulkamal pour voir en ce 45e anniversaire un nouveau départ permettant de mettre en oeuvre adéquatement les résultats du sommet en 2018 à Bejing du Forum sur la () et du sommet extraordinaire Chine- sur la solidarité contre le , afin d'élever les relations amicales et coopératives sino-comoriennes à un niveau supérieur.

Pour sa part, Dhoihir Dhoulkamal a rappelé qu'il y a 45 ans, les Comores et la Chine ont établi les relations amicales de coopération au lendemain de l'adhésion de l'archipel à l' et que les deux pays ont mené une efficace coopération bilatérale et multilatérale.

Le monde d'aujourd'hui a besoin de davantage de solidarité et de coopération, a-t-il souligné, ajoutant que les expériences de la Chine étaient inestimables pour le développement des Comores.

M. Dhoulkamal a dit qu'il se consacrerait personnellement au développement de la coopération bilatérale et oeuvrerait sans relâche au renforcement des relations bilatérales. Fin

Written by Yeclo avec Xinhua

Blé Goudé à propos de la rencontre Bédié – Ouattara : « le dialogue doit être inclusif »

Accusé de ne pas prendre parti dans la crise ivoirienne, Vincent Toh Bi se défend : « on calme d’abord les cœurs pour éviter la mort »