« Ouattara doit renoncer ou partir, il a trahi le peuple ivoirien »

Le Dr Boga Sako Gervais, Vice-président de EDS, a salué le combat de Guillaume Soro contre la candidature de Ouattara.

Dans le cadre des actions menées au sein de la Diaspora par la coalition (Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté), dont GRADDH- (le Groupe de Réflexion et d'Actions pour la Démocratie et les Droits de l'Homme en Afrique) est membre-fondateur, GERVAIS a été mandaté par ses pairs Vice-présidents de EDS de la Diaspora pour assister à la Conférence de presse de l'ex- de Côte d'Ivoire et Président de Génération et Peuples Solidaires (), le jeudi 17 septembre 2020, à .

A l'occasion de cette Conférence de presse face à la crème des journalistes de la presse internationale, notamment française et africaine, M. a, en réponse à « la forfaiture du qui a entériné le coup d'Etat civil de M. OUATTARA », dévoilé sa position claire, assortie d'un appel important adressé à toute l'opposition ; rejoignant ainsi la position ferme qu'a toujours soutenue GRADDH-AFRIQUE et la de Dr BOGA au sujet de cette élection :

LIRE AUSSI : Boga Sako, pro-Gbagbo : Voilà pourquoi il faut « reconnaître le génocide WÊ » en Côte d'Ivoire

1/ L'élection prévue pour se tenir le 31 octobre 2020 n'aura pas lieu !
2/ Le Droit, notamment les Décisions rendues en sa faveur par la , contraignent l'État de Côte d'Ivoire à réintégrer M. SORO comme candidat à l'élection présidentielle ; donc il reste éligible !
3/ Il lance un appel à toute l'opposition pour une unité d'actions contre le 3ème mandat de M. OUATTARA, en appuyant le mot d'ordre déjà lancé par EDS, le 16/09/2020.

LIRE AUSSI : Côte d'Ivoire : en cas de report de la présidentielle d'octobre 2020, Ouattara ne sera plus président

Ainsi, à l'issue de cette Conférence de presse, l'ex-chef de la rébellion ivoirienne a tenu particulièrement à avoir un tête-à-tête avec deux de ses invités de marque : les représentants des deux grandes coalitions de l', qui sont les alliées de lutte de GPS, à savoir Dr BOGA Sako Gervais, Président-Fondateur de GRADDH-AFRIQUE et de la FIDHOP, Vice-président de EDS ; et M. , Président du parti CRI Panafricain et Vice-président de la plate-forme .
DOIT RENONCER OU PARTIR, PARCE QU'IL A TRAHI LE PEUPLE IVOIRIEN !

Written by Dr Boga Sako

Rencontre Bédié-Affi, après l’appel à l’unité d’action de Soro

À la veille de la présidentielle, l’ex-ministre de l’Intérieur de Sarkozy, nouvel ambassadeur de France à Abidjan ?