Master en Bioanthropologie : Mention Bien pour Lydia Ahouré

Lydia Ahouré au milieu de ses professeurs
Lydia Ahouré au milieu de ses professeurs

Étudiante à l’Université Félix Houphouët-Boigny en faculté de Bioanthropologie, a obtenu la mention Bien à sa soutenance de master le 14 novembre 2018 à l’amphithéâtre Niangoran Boua au sein de ladite Université.

«Le jury à l’unanimité a délibéré et a retenu la mention bien pour le mémoire de Lydia Ahouré», a déclaré Kouassi Kouakou Siméon, président du jury. Exposant sur le thème  »Urbanisation des banlieues et développement de l’agriculture périurbaine : Cas de Grand-Bassam », l’étudiante a voulu montrer la nécessité pour une ville balnéaire de développer une agriculture périurbaine.

A lire aussi : Mory Diané : Qui est cet Ivoirien choisi par les Tchèques pour diriger leur consulat à Abidjan ?

La bio-anthropologie ayant pour objet l’étude de l’unité et de la diversité des aspects biologiques de l’espèce humaine, Lydia Ahouré l’a touché du doigt tout au long de son travail. En présence de ses maîtres, la spécialiste en écologie humaine a conquis son auditoire qui était composé de parents, amis et connaissances.

Avec une approche anthropologique, l’impétrante, a donc convaincu un jury qui, par moment, s’est montré exigeant. Celui-ci était composé de Prisca Ehui, maître-assistante en socio-anthropologie, de Kouassi Kouakou Siméon, président du jury et maître-assistant en archéologie, et d’Amani Yao Célestin, maître-assistant en écologie.

 Roxane Ouattara

Hong Kong : Victoire Immobilier primée pour son impact dans le secteur de l’immobilier ivoirien