La MGE-CI dénonce un « coup macabre » de Kandia Camara qui veut faire de la mutuelle « sa vache laitière »

Déclaration du Conseil d’Administration de la Mutuelle Générale des Enseignants de Côte d’Ivoire, () suite au communiqué .

Il nous est revenu par certains médias et réseaux sociaux depuis le lundi 22 juillet 2019 de ce que suivant un document intitulé communiqué émanant du MENET et signé par Madame le ministre Kandia CAMARA relativement à la MUPEMENET-CI, elle aurait arrêté d’autorité la mesure de procéder à une cérémonie de passation de charge entre le nommé Michaël et Monsieur CISSE Vacaba, actuel président du conseil d’Administration régulièrement élu.

Les Mutualistes disent non à cette forfaiture!

Par la suite, par différentes lettres en date du 23 juillet 2019, Monsieur l’Inspecteur Général du ministère de l’Education Nationale réitérait successivement au président du Conseil d’Administration et au Directeur Général de la MUPEMENET-CI, de la tenue de ladite cérémonie de passation de charge pour le vendredi 26 juillet 2019 à 10H00.

A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: le 1er « hôpital des enseignants » bientôt ouvert

Toutefois, nous voudrions par la présente, formellement, dénoncer et protester contre cette tentative d’immiscion, inacceptable,de l’administration publique (le ministère de l’éducation Nationale) dans l’organisation et le fonctionnement d’une structure totalement privée et ce en violation des lois et règlements en vigueur qui régissent notamment ladite structure.
Nous constatons une volonté ostentatoire de récupération de cet Outil de Solidarité qui fait la fierté des Enseignants.

La MGE-CI (ex-MUPEMENET-CI) dit non à Kandia Camara

Rappelant que dès le démarrage des missions de souscriptions dans les différentes du territoire Ivoirien, les Enseignants se sont formellement opposés parce que selon eux la Mutuelle appartenait à Madame le Ministre et qu’elle voulait en faire sa vache laitière.
Il a fallu aux membres d’Administrations d’antan et l’implication de certains responsables de syndicats qui, grâce à leur clairvoyance, ont cru à la chose en mobilisant certains syndiqués à faire leur adhésion, ce qui a permis à l’Administration et Direction Générale de débuter les activités proprement dites.

A LIRE AUSSI : Moussa Traoré à Sivori Boga: « La direction du RHDP m’a convoqué et imposé Jean-Claude Coulibaly » comme futur président de l’UNJCI

Le Conseil d’Administration conduite par Monsieur CISSE Vacaba ne peut parjurer en laissant illégalement la structure être caporalisée par le Ministère.
Pourquoi Maintenant ce coup macabre du ministère de vouloir mettre en mal la vie de la Mutuelle?

Les Mutualistes disent non à cette forfaiture!

Personnalités liées avec l’article