Orpaillage clandestin, trafic de bois : Donwahi suspend 5 responsables des Eaux et Forêts

Des directeurs régionaux soupçonnés d’avoir couvert le trafic illicite de bois et l’, ont été suspendus de leurs fonctions par leur ministre de tutelle . Responsables Eaux et forêts suspendus. Ci-dessous l’arrêté ministériel.

Depuis quelques mois, plusieurs rapports concordants font état de l’organisation d’un important trafic de bois issus de sciage à façon ainsi que d’activités clandestines d’orpaillage dans la région du Gbêkê, avec la complicité d’agents de la direction régionale des eaux et forêts de . A ce jour, aucun rapport provenant de ladite direction régionale n’a fait mention de l’existence de telles activités frauduleuses et extrêmement graves, à même de compromettre la mise en œuvre de la nouvelle politique de préservation, de réhabilitation et de l’extension des forêts adoptées par le gouvernement.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Un magistrat suspendu par le ministre, pour avoir dénoncé des maux de la justice

En conséquence, les agents ci-dessous sont suspendus de leurs fonctions  respectives :

Cdt Obrou Venance, directeur régional des eaux et forêts du Gbêkê ;

Lt/Col , sous-directeur des polices à la direction de la police forestière et de l’eau ;

Lt/Col , chef du cantonnement de Bouaké ;

Lt Sidibé Sidiki, agent à la DREF de Bouaké ;

S/Lt Ouraga Ouayou agent à la DREF de Bouaké ;

Par ailleurs, les agents ci-dessous désignés assureront l’intérim des postes de responsabilité restés vacants :

Le Lt/Col Kouassi N’taye André assurera cumulativement avec sa fonction de directeur régional des eaux et forêts de , l’intérim du directeur régional des eaux et forêts de Bouaké ;

Le Lt/Col , mle 265 158-R, ingénieur des eaux et forêts, assurera l’intérim du sous-directeur des polices à la direction de la police forestière et de l’eau.

Le Cdt , directeur départemental des eaux et forêts de , assurera cumulativement avec sa fonction, l’intérim du chef de cantonnement des eaux et forêts de Bouaké ;

Le directeur de cabinet du ministre des eaux et forêts, le directeur de la police forestière et de l’eau, le directeur régional des eaux et forêts de Yamoussoukro sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution de la présente note qui prend effet à compter de sa date de signature.

Alain Richard Donwahi

Magistrat Ange Olivier Grah : Voici les maux de la justice ivoirienne qu’il dénonçait et qui ont valu sa suspension

Personnalités liées avec l’article