Pulchérie Gbalet prévient: « La guerre de 2010 nous a surpris mais cette fois-ci, on voit la guerre venir

Pulchérie Edith Gbalet, présidente d’ACI, a tiré la sonnette d’alarme sur le risque d’une nouvelle guerre en Côte d’Ivoire.

« Le contexte politique est inquiétant. La réforme de la CEI n’a pas été bien faite, du fait des consultations mal menées. On a une CEI sans l’opposition significative. Cette CEI est pire que la précédente. La guerre de 2010 nous a surpris mais cette fois-ci, on voit la guerre venir. Il faut qu’en 2020, aucun Ivoirien ne soit tué » a interpellé Pulchérie Edith Gbalet, présidente d’Alternative citoyenne ivoirienne (ACI).

Le 28 janvier 2020, Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI) organise un giga meeting au terrain de Gonzagueville.

LIRE AUSSI: Doumbia Major sur l’affaire Soro: « Ce projet funeste visait l’assassinat de Ouattara, Gon… « 

Rappelons que ACI a été créé en 2005, poursuit deux objectifs, à savoir appeler à l’éveil de conscience du peuple et amener les politiciens à respecter les droits du citoyen.

Personnalités liées avec l’article