Réhabilitation du CHU de Cocody: 20 milliards du Japon à la Côte d’Ivoire

a procédé le 13 septembre 2019, à la signature d’échanges de notes portant sur le financement de la réhabilitation du .

L’ambassadeur du , s’est dit heureux de procéder à la signature d’échanges de notes relatif à ce projet qui est un don du gouvernement japonais à la Côte d’Ivoire dont le financement est estimé à plus de 20 milliards F CFA.

Il a souligné que ce projet, annoncé lors d’un entretien entre le Premier ministre du Japon et celui de la Côte d’Ivoire à l’occasion du sommet  du Ticad 7 au Japon,  vise à appuyer le pays, dans l’amélioration de la qualité de services de soins de santé maternelle et infantile parce que le taux de mortalité maternelle néonatale et infantile est le plus élevé de la sous-région et demeure une entrave au développement. Il  a indiqué  que  le choix du CHU de Cocody se justifie  par le fait  qu’il apporte des soins de qualité aux populations.

A LIRE AUSSI : Un libanais arrêté à l’aéroport d’Abidjan avec 3 milliards

Le ministre Marcel Amon-Tanoh, a rappelé que les projets de réhabilitation,  de construction ou de mise en service d’hôpitaux ainsi que l’opérationnalisation de la couverture maladie universelle s’inscrivent  dans la volonté du gouvernement d’améliorer les conditions de vie de la prise en charge médicale des populations de même le programme  social du gouvernement 2019-2020 doté d’un budget de plus de 700 milliards F CFA.

A LIRE AUSSI : Serey Dié ne portera plus le maillot des Éléphants de Côte d’Ivoire

Il a réitérer la gratitude du gouvernement du ivoirien au gouvernement du japon qui depuis l’établissement des relations diplomatique entre les deux pays,  s’est toujours tenu aux cotés de la Côte d’Ivoire en s’attardant sur quelques projets financés par le Japon  en Côte d’Ivoire à savoir le projet de construction de trois échangeurs sur le boulevard François Mitterrand d’un  montant de 80,685 milliards F CFA, le projet de terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan d’un montant de  60 milliards F CFA et le projet d’aménagement de l’échangeur de l’amitié ivoiro-japonaise dans sa phase terminale d’un montant de 27 milliards.

Personnalités liées avec l’article