« Sans bruit » : Explication par Jacques Ehouo, d’un concept qui fait fureur au Plateau

Plateau : Pour la première fois, Jacques Ehouo, adversaire de Sawegnon, parle
Jacques Ehouo Sans bruit au Plateau

Municipales 2018 : Jacques Gabriel Ehouo explique la philosophie du concept ‘'Sans Bruit'' aux populations de la Caréna au Plateau.

La campagne électorale des élections couplées municipales régionales bat son plein. Chaque candidat explique son programme et surtout son concept. a expliqué la philosophie de son concept ‘'Sans Bruit'' aux populations du quartier Caréna du Plateau. « On dit souvent que quand tu as le pouvoir, c'est une exception de rester humble mais je peux vous dire que l'humilité précède la gloire.

A lire aussi : Plateau : Pour la première fois, Jacques Ehouo, adversaire de Sawegnon, parle

On parle souvent du concept ‘'sans bruit''. Je vous explique. Qui a déjà vu Dieu ? Mais nous constatons tous que quand Il agit, Il agit sans bruit. « Sans bruit », c'est d'abord respecter les aînés. C'est aider sans faire du bruit, c'est aider discrètement, c'est ne pas être arrogant.  C'est respecter l'homme. C'est de laisser le temps et les hommes dire que ce que tu fais est bien. Ce n'est pas à toi de te glorifier.

« rester serein et levez-vous le 13 octobre 2018 pour aller voter. Faites le choix de la liste conduite par Ehouo Jacques Gabriel « 

Et, c'est une éducation qu'il faut transmettre à nos petits frères, à nos frères, c'est très important. Je veux qu'au niveau du plateau tout le monde comprenne ce message, au niveau d' pour s'étendre à toute la Côte d'Ivoire. Ça fait mal de voir des personnes de la même génération avoir certains comportements. Le fait qu'on nous insulte, qu'on nous attaque, nous sommes en Côte d'Ivoire et rien n'est éternel sur cette terre.

C'est vrai qu'avoir peur, c'est humain mais je peux vous assurer qu'on ne peut pas être otage de sa peur toute sa vie. Donc rester serein et levez-vous le 13 octobre 2018 pour aller voter. Faites le choix de la liste conduite par Ehouo Jacques Gabriel et par le maire Parfait Kouassi , Angoua, Bandy, maman Kourouman, par madame Kokola, par maman Maria, par Yodé, par Doumbia, par madame Gnamien, par Tanoh, par Kouamé Gilbert, par Oka Honoré … Tout ça pour vous dire qu'on se connaît ».

Retranscrits par Roxane Ouattara

Grave aveu d'Hamed Bakayoko au Plateau : “Il y a une justice qui est déjà avec” nous, “il ne sert à rien”

Written by Roxane Ouattara

Seminaire de formation des journalistes

Partenariats Chine-Afrique : Des journalistes à l’école pour maîtriser les enjeux

Lenissongui-Coulibaly avec le candidat RHDP Fofana Siandou

Exclusif / Lenissongui parle après son limogeage : « Je suis pro-RHDP unifié et Bédié le sait »