Une conférence publique pour consolider la paix à Aboisso

Une conférence publique sur le thème « communautés ethniques et paix » a été organisée en vue de la consolidation de la paix à Aboisso.

Selon Dr Chady Fahou, représentant des organisations de jeunesse d', Dr Amani Eric, coach motivateur, Mme Binaté Fatoumata et M. Soma Parfait, tous deux représentants du de Côte d'Ivoire (-CI), les communautés ethniques doivent être le creuset de la formation à la démocratie.

Les conférenciers ont souligné que les hommes politiques ne doivent pas bâtir leur stratégie politique sur l'ethnie ou la tribu. Ils ont appelé les populations à poser des actes qui ne vont pas à l'encontre de l'intérêt de tous, rappelant que les différences doivent à rassembler et non à diviser.

Le préfet de la région du Sud-Comoé, , le deuxième adjoint au maire, Jean Paul Bénié, et le parrain de la cérémonie, Marcellin Zinsou, ont exhorté les populations à davantage de cohésion, de solidarité et de paix, gages d'un développement harmonieux.

LIRE AUSSI: JNP 2020 à Tanda : le préfet exhorte les jeunes à la culture de la paix

Ces autorités se sont félicitées de l'atmosphère de paix qui a régné à Aboisso avant, pendant et après l'élection .

Chefs traditionnels, chefs de service, responsables d'ONG, organisations de jeunesse ont pris part à cette conférence organisée par le club des amis de la paix (CAP). Elle a été précédée, samedi, d'une journée sportive pour la paix.

LIRE AUSSI: Morts à M'Batto, Daoukro… : Didier Drogba appelle à la paix

La Côte d'Ivoire célèbre le 15 novembre de chaque année la journée nationale de la paix, destinée à promouvoir la paix comme une valeur partagée par chacun et par tous pour un renforcement de la cohésion sociale au double plan local et national, rappelle-t-on.

Written by Romuald Kwame

avion

Hausse des prix de la plupart des moyens de production en Chine – Actualités 16/11/2020

Manifestation à Yopougon ce 16 novembre 2020 : un taxi incendié, en images