Urgent / Plateau : Un curieux incendie à la mairie, à quelques heures de la prise de fonction de Jacques Ehouo

Un curieux incendie à la mairie du Plateau, dans la nuit du mercredi au jeudi 13 décembre 2018, alors que le nouveau maire Jacques Ehouo (PDCI) devrait être élu par le conseil municipal ce jour. 

Une partie du bâtiment abritant les locaux de la mairie est partie en fumée. Pour l’heure, les enquêtes sont ouvertes et n’ont encore rien donné comme piste. Ces derniers jours, la pression est montée d’un cran sur Jacques Ehouo, grand vainqueur de Fabrice Sawegnon, candidat du RHDP qui avait tenté d’inverser les chiffres, lors des locales du 13 octobre 2018.

Le maire intérimaire Jacques Yapi, nommé par le ministre de l’Intérieur, au mépris de toute procédure légale, a porté plainte contre le futur nouvel élu, sans l’aval du conseil municipal. Une manœuvre destinée, selon des observateurs, à mettre la pression sur ce dernier dont la victoire n’a toujours pas été acceptée par le pouvoir qui s’était investi dans l’élection de son poulain.

A lire aussi. Grave aveu d’Hamed Bakayoko au Plateau : « Il y a une justice qui est déjà avec » nous, « il ne sert à rien »

En effet, en pleine campagne électorale, le ministre de la Défense Hamed Bakayoko avait prévenu : « Dites aux jeunes qui s’excitent qu’il ne sert à rien d’être derrière des candidats qui sont des repris de justice en sursis, des candidats qui sont des prisonniers en sursis. Quel que soit le résultat, la justice fera son travail ».

Il semble que la stratégie du Tout sauf Ehouo après la révocation, toujours au mépris des règles, de Noël Akossi Bendjo (PDCI) est toujours en mouvement. Les prochains jours nous situeront.

Elvire Ahonon

Plateau : Retour sur le hold-up électoral le plus stupide de l’histoire des locales (Acte 3)

Personnalités liées avec l’article