Yabongo Lova à DJ Arafat: « Tu n’as pas sciencé Daïshi »

Franck Bially dit Yabongo Lova rend un hommage à son ami et frère Yôrôbô décédé le 12 août à travers se titre « Tu n’as pas sciencé Daïshi ».

Les paroles de « Tu n’as pas sciencé Daïshi » de Yabongo Lova en hommage à Yôrôbô

Tu n’as pas sciencé Daïshi, Tu n’as pas sciencé Yôrôbô

On aimait vraiment ce que tu faisais pour la nation. On est tombé sur le choc on n’a jamais pensé un instant qu’on allait te perdre. Je n’ai pas pensé un instant qu’on allait plus jamais te revoir. Tu nous parlais toujours de ses détracteurs de ces personnes qui veulent te voir fortement dans le sol

A LIRE AUSSI : Kenzo Kouadio: « 4h du matin, le cercueil d’Arafat arrivera pour la levée du corps »

Tu n’as pas sciencé Daïshi, Tu n’as pas sciencé Yôrôbô

On pouvait tout imaginer, tout imaginer, mais jamais pensé te perdre, Tous imaginer, tout imaginé, mais jamais te perdre. On t’avait pourtant prévenu de t’éloigner de cette moto là Mais tu me disais et que cette moto là était ta vie. Mais regarde comment tu as mis tout un pays dans la tristesse, Allemagne on pleure pour toi nous-même on pensait que c’était une petite affaire tu es vraiment unique au monde.

A LIRE AUSSI : Josey à Arafat DJ: « On aurait dû t’aider à trouver d’autres échappatoires »

Je me rappelle quand tu me disais il y a Bongo toi et moi on va faire une chanson ensemble heureux que j’étais j’attendais ce moment. Mais au grand jamais au grand jamais cette chanson ne pourra se réaliser tu m’a piqué dans le cœur

Tu n’as pas sciencé Daïshi, Tu n’as pas sciencé Yôrôbô