Yopougon Siporex: les « microbes » font la loi

Les « Enfants en conflits avec la loi » connus sous le nom de «  » ont semé la panique et la terreur sur l’échangeur de .

Les automobilistes et autres usagers de la route, ont passé un mauvais quart d’heure avec les microbes, le lundi 2 septembre 2019, aux environs de 20 heures 30 minutes, sur l’échangeur de Yopougon Siporex, également appelé 2 ème pont de Yopougon. La plupart d’entre eux, ont été agressés par les « microbes », officiellement appelés « Enfants en conflit avec la loi ».

A LIRE AUSSI: Yopougon Gesco: deux « microbes » abattus suite à l’agression d’un gendarme

Profitant de l’embouteillage qui se crée tous les soirs, de 17 heures à 22 heures, sur les différentes voies d’accès à la commune, et surtout de l’absence des forces de sécurité, ces délinquants sans foi ni loi, ont encore fait plusieurs victimes. Au nombre d’une dizaine, ils forçaient les portières des véhicules, (taxis, Gbakas, personnels), s’attaquaient aux conducteurs et aux passagers, impuissants, arrachaient tout ce qu’ils trouvaient sur leur passage, sous la menace de couteaux et de machettes, visiblement, bien aiguisés.

LIRE AUSSI: Yopougon Lavage: la Sotra prend la place des Gnambros

Les piétons n’ont pas été épargnés. Les « microbes » leur arrachaient leurs téléphones et sacs à main. Les cris de détresse et pleures des victimes sont restés sans suite. Personne ne voulait prendre le risque de voler à leur secours. Au contraire, chacun se barricadait, en condamnant les portières et en fermant les vitres de son véhicule. Ce qui n’empêchait pas les agresseurs de les forcer. Le moindre qu’on puisse dire la panique et la désolation se lisait sur tous les visages.

Personnalités liées avec l’article