Secteur de la santé : « Pourquoi nous suspendons la grève pour 2 semaines »

Après cinq jours d’arrêt de travail, la Coordination des syndicats de la santé (Coordi-Santé), lève son mot d’ordre de grève pour deux semaines. Suite à une assemblée générale tenue ce samedi 10 novembre 2018.

Les délégués syndicaux venus des régions du pays ont été présents à cette assemblée générale, qui a été d’une grande importance. A en croire , porte-parole de Coordi-Santé (qui regroupe douze syndicats), les grévistes mettent à profit ces deux semaines pour exiger la libération sans condition de leurs deux camarades détenus à la préfecture de police.

A lire aussi : Grève du 12 novembre : Ce que les vétérinaires et agronomes reprochent à Adjoumani et à Sangafowa

« Nous réclamons la reprise du dialogue avec les autorités. Nous avons entendu l’appel du ministre de la fonction publique à reprendre le dialogue, nous accédons donc à cet appel. Nous garantissons cela et nous donnons l’assurance à toute la population qu’elle pourra bénéficier des prestations de soins offertes par l’ensemble des personnels de la santé », a-t-il ajouté.

De ce fait, le service reprend dans les formations sanitaires publiques à partir de ce dimanche 11 novembre 2018. Une autre assemblée générale est prévue le 24 novembre 2018. Celle-ci va permettre de faire le point de la semaine des discussions afin de donner une nouvelle orientation des différentes revendications.

Prince Beganssou

Secteur de la santé : Un infirmier et un aide-soignant grévistes arrêtés, la grève se durcit