Urgent / Après l’accolade Affi-Simone Gbagbo : Une grosse bagarre évitée

Pascal Affi N’guessan à la tête d’une forte délégation du Front populaire ivoirien () s’est rendu au domicile d’Aboudramane Sangaré ce mercredi 14 novembre 2018, présenter ses condoléances à la famille du disparu. Simone Gbagbo aussi.

Tout semblait bien se passer après une accolade entre Affi N’guessan et Simone Gbagbo. Mais les choses vont se dégrader par la suite mettant à nu les divisions entre partisans d’Affi N’guessan et d’Aboudramane Sangaré, le défunt.

A lire aussi : Voici le mal qui a emporté Aboudramane Sangaré : Récit de ses dernières heures

L’ex-ministre , proche de Sangaré, chargé de recevoir les nouvelles d’Affi a été le premier à porter l’estocade quand le porteur de nouvelles de celui-ci a fini de présenter Affi comme « président du FPI ». Outrepassant son rôle d’intermédiaire, il s’est autorisé un commentaire : « Le seul président du FPI s’appelle  », a-t-il lâché.

Le chef de la famille Sangaré, Ibrahim Sangaré présent, recevant le don de son hôte, semblait gêné, précisant que « la mort n’a pas de coloration ». La forte délégation qui accompagnait Affi a dû quitter les lieux, après des échanges houleux entre les deux camps.

Décédé des suites d’un cancer de la prostate, le samedi 3 novembre 2018, la mort du gardien du temple n’a pas encore pu réconcilier les factions rivales du parti du président Laurent Gbagbo détenu à la Haye où un procès se tient en vue de la demande de son acquittement.

Prince Beganssou

Exclusif / Aboudramane Sangaré : Son interview-testament que vous n’avez jamais lu ! (Acte 1)