A Bouna, l’accès à l’eau potable de plus en plus difficile

L’accès à l’eau potable est de plus en plus difficile à Tougbo, dans le département de Bouna, dans l’extrême Nord-Ouest de la région du Bounkani.

Selon les populations de cette sous-préfecture du département de Téhini, seules deux pompes hydrauliques sur huit sont fonctionnelles aujourd’hui, dans cette localité qui avoisine les 16 000 habitants.

”Nous avons toujours dit que l’idéal à Tougbo, c’est la construction d’un château d’eau, ce qui abrégerait la souffrance des populations”, souligne un natif de la localité, Touré Amidou.

LIRE AUSSI : UNICEF : 30 enfants meurent chaque jour de la diarrhée en Côte d’Ivoire

L’insuffisance d’infrastructures hydrauliques est donc un véritable calvaire pour les populations, et en particulier pour les ménagères. Celles-ci veillent souvent des nuits pour s’offrir la chance d’obtenir de l’eau, au regard de la marée humaine qu’il y a aux abords des deux pompes fonctionnelles de la localité.

Personnalités liées avec l’article