A Daoukro, Banny, Bombet et Ouassénan préparent la riposte de Bédié

Henri Konan Bédié, Émile Constant Bombet, Charles Konan Banny et Gaston Ouassenan Koné

Le président du , , a eu, le mercredi 19 septembre 2018, une séance de travail avec , et , vice-présidents du parti, à sa résidence de Daoukro. Banny Bombet et Ouassénan à Daoukro.

Rien n’a filtré de cette séance de travail. Après les vice-présidents, la présidente nationale de l’UFPDCI Urbaine, , accompagnée de , présidente de l’, a eu une séance de travail avec Bédié. La tombeuse de Odette Agnéro-Ehui, ex-présidente de l’UFPDCI qui a suivi son époux l’ambassadeur Ehui au parti unifié du RHDP, est allée apporter son soutien au président du PDCI.

L’occasion a été saisie par Sita Coulibaly pour faire le point de ses activités, depuis sa prise de fonction. Elle a fait savoir à Henri Konan Bédié qu’elle travaille pour le rapprochement des femmes du PDCI-RDA. Elle s’est montrée préoccupée par les candidatures indépendantes issues de ses propres rangs. En effet, des membres de son bureau soutiennent la candidate indépendante Colette Koné, à Cocody.

Puis, elle a affirmé au président Bédié qu’elle soutient totalement les JPDCI Urbaine et Rurale dans leurs actions. Enfin, Sita Coulibaly a informé Bédié des réaménagements qu’elle a effectués au sein de son bureau. Ainsi, Linda Diplo, présidente de l’UFPDCI Urbaine de Bassam, a été nommée première vice-présidente du bureau national.

A lire aussi : Secrétariat exécutif du PDCI à Daoukro : Voici le communiqué final

Le président du PDCI a félicité Sita Coulibaly, pour le travail abattu en si peu de temps. Il a également félicité Linda Diplo, pour sa promotion au sein du bureau national et lui a demandé de travailler pour mériter la confiance des femmes du parti. Basile Yao, délégué PDCI-RDA de France et réputé anti-RHDP unifié, a mis à profit son séjour en Côte d’Ivoire, pour rencontre Henri Konan Bédié et lui adresser le message des militants de France.

Il a également adressé les salutations de au premier responsable du parti. Enfin, Jean Paul Soro a été reçu par Bédié à qui il a demandé pardon relativement aux actions qu’il a menées contre lui. Bédié a accepté son pardon.

Rappelons qu’un bureau politique du PDCI est prévu le lundi 24 septembre prochain. Banny, Bombet et Ouassénan étaient sans doute à Daoukro, pour préparer la riposte de Bédié, avant ce rendez-vous crucial pour le PDCI, qui intervient après la décision du tribunal, d’invalider les résolutions du bureau politique du 17 juin 2018.

Elvire Ahonon avec Sercom

Candidature de Bédié en 2020 : Billon bégaie sur TV5