Affaire un pro-Soro appelle à chasser Ouattara par les armes : ce que le gouvernement s’apprête à faire

Le gouvernement a réagi ce 19 février 2020 aux menaces de déstabilisation du capitaine Koné, pro-Soro lors du Sit-in du 15 février à Trocadéro à Paris.

«Nous avons tous entendu des propos extrêmement grave qui n’honorent pas leurs auteurs,  j’aimerais vous dire que le procureur a été saisi en la manière », a déclaré Sidi Touré, lors d’une conférence de presse, après le conseil des ministres.

Saisissant l’occasion, il a invité les différents politiciens « à privilégier la force des arguments et non l’argument de la force ».

LIRE AUSSI: Bensouda : « Gbagbo dispose d’un puissant réseau qui pourrait l’aider à se soustraire à la justice »

« Je pense  que ceci est un code de conduite que nous devons tous observer ; tous politiques autant que nous sommes, dans cette période aussi sensible, en tout état de cause, le procureur a été saisi en la manière » a-t-il conclure.

Personnalités liées avec l’article