Coupure de courant à Agnibilékrou: les opérateurs économiques en colère.

Ville de l’Est de la Côte d’Ivoire, passera quatre jours jours sans électricité. La annonce des travaux.

L’électricité est interrompue de 8 heures à 18 heures, depuis lundi, et ce, jusqu’à jeudi, dans les localités de l’Est du pays, pour des travaux sur le réseau visant à améliorer la qualité du service à Agnibilékrou.

A LIRE AUSSI: Reforme CEI : le Groupe Parlementaire PDCI au Sénat conteste la déclaration de l’UA

“Du lundi 19 au jeudi 22 août, l’électricité sera interrompue de 8 heures à 18 heures” avait annoncé la compagnie ivoirienne de l’électricité (CIE), évoquant sa volonté d’améliorer l’offre de service. Toutefois, cette interruption a des répercussions négatives sur la vie socio-économique.

Il est impossible d’établir des documents administratifs, faute de courant, pour dit-on, tester les billets de banque destinés à l’achat des timbres, des foyers restent sans eau, il est impossible de conserver les denrées périssables notamment le poisson, la viande, le lait et bien d’autres.

A LIRE AUSSI: L’Hôtel de la paix de Daoukro vandalisé: qui veut empêcher la rencontre du PDCI…

Certains opérateurs économiques ont recours à des groupes électrogènes. Selon d’autres et des habitants, cette mesure a ralenti l’activité économique de la ville. Le régime des restaurants, bars et maquis a baissé, y compris les structures sanitaires. Ils souhaiteraient que la compagnie ivoirienne de l’électricité réduise le temps d’interruption, “car quatre jours c’est trop”.

Tous les secteurs de la socio-économique sont frappés par cette mesure  qui concerne toute la zone de l’Est du pays.

Personnalités liées avec l’article