Algérie: Démission de Mouad Bouchareb

Mouad Bouchareb, président de l’Assemblée populaire nationale (APN) en Algérie, a présenté sa démission au Bureau de l’Assemblée, le mardi 2 juillet 2019.

La veille, des députés de l’APN avaient empêché la tenue d’une séance plénière, exigeant son départ.

Dimanche 30 juin 2019, les membres du Bureau de l’Assemblée et les présidents des groupes parlementaires ont appelé Mouad Bouchareb à démissionner « immédiatement », au vu des récents développements que connaît l’APN, afin de préserver « la stabilité » de l’institution législative et celle du pays.

LIRE AUSSI: Agnibilékrou en hommage à Ouattara

Le 24 octobre 2018, Mouad Bouchareb avait été élu à la tête du Parlement algérien lors d’une séance caractérisée par le boycott de plusieurs élus qui contestaient la manière dont son prédécesseur Saïd Bouhadja a été évincé, au motif de « mauvaise gestion ».

LIRE AUSSI: Incendie à l’abattoir de Port-Bouët, ce qui s’est passé

Depuis, la légitimité de M. Bouchareb est contestée, d’autant plus que la démission du président Abdelaziz Bouteflika et les contestations exprimées dans la rue depuis le 22 février ont accentué la volonté chez certains députés de destituer M. Bouchareb.

Personnalités liées avec l’article