Amédée Kouakou depuis Tiassalé : « nous n’avons qu’un seul pays et nous n’avons pas le droit de nous diviser »

Le ministre a animé un meeting à Nzianouan le dimanche 1er décembre 2019 au cours duquel il a appelé à la paix et à la cohésion sociale.

En marge de l’intronisation du chef de ce village de la sous-préfecture de Tiassalé, dans l’Agneby-Tiassa, dimanche 1er décembre 2019, le ministre de l’Equipement et des Infrastructures routières, a adressé un message d’union entre les filles et les fils du pays.

« Nous n’avons qu’un seul pays et nous n’avons pas le droit de nous diviser », a-t-il lancé tout en rassurant que les élections de 2020 seront calmes.

LIRE AUSSI: Kandia Camara: « au RHDP, nous n’allons jamais soutenir un insulteur publique »

« Ce qui est bon pour le pays, c’est de travailler à la paix, c’est de travailler à la cohésion, c’est ce que nous devons rechercher. Et c’est ce qui guide tous mes déplacements à travers le pays », a t- il ajouté.

Personnalités liées avec l’article