Amon-Tanoh et Thierry Tanoh, pères Noël à Aboisso

Marcel Amon-Tanoh et Thierry Tanoh et leurs épouses ont offert, le jeudi 26 décembre 2019, deux arbres de Noël aux enfants malades et démunis d’Aboisso.

Le jeudi 26 décembre 2019, les couples Marcel Amon-Tanoh et Thierry Tanoh ont tenu à fêter le Noel avec des enfants en situation difficile de la localité d’Aboisso. Afin, de leur donner de l’amour et de partager avec eux l’ambiance joyeuse de la fête de Noel. Tel est le sens de cette double cérémonie de remise de présents aux pensionnaires de deux établissements emblématiques d’Aboisso.

Des mains du Père Noël en personne

Le premier arbre de Noël a été tenu au Centre hospitalier régional(CHR) d’Aboisso où près de 40 enfants et nourrissons âgés de 3 semaines à 10 ans ont reçu des cadeaux des mains du Père Noël en personne. Ces heureux bénéficiaires sont des gamins venus en consultation ou hospitalisés au service pédiatrie ainsi que de nouveau-nés.

Véritable symbole de partage et de solidarité, l’arbre de Noël organisé dans cet établissement sanitaire s’est achevé par une visite guidée des différents services infantiles.

LIRE AUSSI : Thierry Tanoh en conférence sur l’auto-employabilité

Prenant la parole, le directeur de la santé de la région du Sud-Comoé, Akui Okamou, a remercié les donateurs pour leur générosité.

Le second arbre de Noël a eu lieu au village SOS d’Aboisso, en présence des couples Amon-Tanoh, Thierry Tanoh et des responsables de la Fondation d’Augustin qui existe depuis 2017.

Le village SOS d’Aboisso a vu le jour en 1983 grâce à l’apport inestimable de Lambert Amon-Tanoh, père du ministre des Affaires Etrangères. Au sein de cet établissement dédié à l’assistance sociale de l’enfance démunie, 200 enfants ont reçu leurs cadeaux du Père Noël dans une belle ambiance.

Moments de partage et de solidarité.

Cette distribution de présents aux enfants d’Aboisso fait suite à de nombreuses œuvres sociales entreprises depuis des années, par Marcel Amon-Tanoh et son épouse. Le ministre des Affaires étrangères s’est dit ému par ce temps de partage en compagnie des enfants vulnérables du Sud-Comoé.

Le Chef de la diplomatie ivoirienne a tenu à remercier le personnel soignant de l’hôpital général et les bénévoles du village SOS d’Aboisso pour leur action noble qui redonne le sourire aux enfants.

LIRE AUSSI : Affoussiata dénonce la « vacuité des accusations » contre Soro : Adou Richard panique et annonce des précisions ce jeudi 26 décembre 2019

Chaque année, la Fondation d’Augustin, initiatrice de ces deux cérémonies, il importe de le préciser, mène des actions caritatives en faveur de la jeunesse ivoirienne : elle soutient, entre autre, des projets dans les secteurs de la santé et l’éducation. Pour l’année 2019 qui s’achève, 6 projets ont été entièrement déployés au niveau national; 4562 kits scolaires distribués et 630 élèves nourris à la cantine scolaire.


Personnalités liées avec l’article