A’Salfo depuis Daloa: « la mer ne doit pas devenir le plus grand cimetière africain »

Le leader du groupe Magic System, A’Salfo, était le 18 octobre 2019 à Daloa où il a offert un concert dans le cadre de la caravane dénommée UE-Magic Tour.

« Mon coiffeur à Paris vient de Daloa. Un jour je lui ai demandé comment il est venu en France. Il m’a dit par bateau. Ils ont quitté l’Afrique au nombre de 88 mais seulement 13 sont arrivés en France. Les autres sont morts en route ou dans la mer. La mer ne doit pas devenir le plus grand cimetière africain. Nous avons tout pour réussir ici à Daloa. Disons “Non” à la migration irrégulière. Croyez en vous, faites bien votre travail car il n’y a pas de sot métier », a conseillé l’artiste.

Le maire de Daloa, le préfet et l’ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, Jobst Von Kirchmann, ont soutenu l’artiste par des adresses aux jeunes car cette ville est connu comme une plaque tournante dans l’organisation des voyages irréguliers sur l’Europe.

LIRE AUSSI: Lida Kouassi: « le pasteur Makosso et ses collègues ont raison de prier pour Hamed Bakayoko, il ignore la souffrance exilés ivoiriens »

Le concert s’est tenu dans le cadre de la caravane dénommée UE-Magic Tour organisée en partenariat avec l’Union européenne. Le groupe a déjà fait des concerts à Bouaflé et à Bonon. Les prochaines étapes sont Bangolo, Man, Touba, Odienné, Korhogo, Bouaké, Sakassou, Béoumi, Daoukro, Tanda, Bondoukou, Abengourou et Abidjan.

Personnalités liées avec l’article