Assassinats des journalistes: voici le pays le plus dangereux pour les journalistes au monde

La liberté de la presse serait-elle menacée dans ce pays. Depuis le début de l’année,10 journalistes ont déjà trouvé la mort au .

Reporters sans frontières () a publié lundi un communiqué dans lequel le Mexique est présenté comme le pays le plus dangereux pour les journalistes, eu égard aux récents assassinats de et de qui portent à 10 le nombre de journalistes tués au Mexique en 2019.

A LIRE AUSSI: Mise en place de l’Intersyndicale de la presse : « La quête de la liberté…

Selon le communiqué, plus de 30 % des assassinats de journalistes dans le monde en 2019 ont été commis au Mexique, faisant de lui le pays le plus meurtrier pour les journalistes, loin devant l’Afghanistan et la Syrie.

RSF estime que le gouvernement doit prendre la mesure de la gravité de la situation et déclencher “les réformes courageuses”. L’organisation souhaite que la piste professionnelle soit privilégiée et les responsables des assassinats de Jorge et de Nevith, soient identifiés dans les plus brefs délais.

Personnalités liées avec l’article