Attaque contre l’armée burkinabè le 19 août 2019: le bilan s’alourdit

Le bilan de l’attentat contre un détachement de l’armée burkinabè, dans la province du au s’est alourdi passant à 24 morts.

L’état-major général des armées burkinabè a actualisé mardi, dans un communiqué, le bilan de l’attaque, attribuée à des djihadistes, qui a frappé lundi à l’aube le détachement militaire de Koutougou, dans la province du Soum. Son précédent bilan lundi faisait état d’une dizaine de militaires tués et de plusieurs blessés, rapportent plusieurs médias internationaux.

Une quarantaine d’assaillants ont été tués par les forces de défense et de sécurité suite à cette attaque.

A LIRE AUSSI : Attaques répétées aux Burkina Faso, la Côte d’Ivoire doit-elle s’inquiéter?

C’est l’attaque la plus meurtrière jamais subie par l’armée burkinabè dans sa confrontation avec les groupes djihadistes depuis 2015.

Les attaques islamistes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l’est du pays, ont fait plus de 500 morts.

Personnalités liées avec l’article