Au Nigeria, l’armée intensifie ses opérations contre Boko Haram

L’armée nigériane annonce dans une déclaration publiée le dimanche 3 novembre 2019 avoir intensifié ses opérations contre Boko Haram.

Dans une déclaration transmise à YECLO.com, l’armée a annoncé qu’elle avait récemment désamorcé plusieurs engins explosifs artisanaux posés par des combattants en fuite de Boko Haram, notamment dans les Etats de Borno et Yobe, dans le nord-est du pays.

Les troupes nigérianes ont également lancé un raid contre une base de Boko Haram à Kerenoa, une ville de la région de Marte, dans l’Etat de Borno, où des militants, visiblement surpris, ont fui leur cachette à l’approche des troupes, selon un communiqué d’Aminu Iliyasu, porte-parole de l’armée dans cette partie du pays.

LIRE AUSSI: Le Burkina, 1er pays d’Afrique de l’Ouest à basculer définitivement vers la TNT

Au cours d’une patrouille de routine dans l’Etat de Kaduna – une région confrontée à de graves problèmes de sécurité dans le nord-ouest du pays – les troupes ont fouillé deux villages de la région de Birnin Gwari à la recherche de membres d’un groupe armé, a ajouté M. Iliyasu. Sept personnes kidnappées par le groupe armé ont été libérées au cours de cette opération, qui a eu lieu le 29 octobre. Les membres du groupe armé actif dans cette région se sont enfuis dans la forêt après avoir aperçu les troupes, abandonnant leurs otages derrière eux.

LIRE AUSSI: Mali: au moins 25 soldats tués lors d’une attaque des djihadistes

Au cours d’une autre opération conduite par les troupes nigérianes dans le nord-ouest du pays, deux personnes enlevées par des hommes armés ont été libérées dans le secteur d’Isah, dans l’Etat de Sokoto, a ajouté M. Iliyasu. Dans la région du Delta, les troupes ont par ailleurs renforcé leur surveillance et intensifié leurs opérations contre le raffinage illégal et le vol de pétrole, a-t-il indiqué.

« Entre le 28 et le 31 octobre, nos implacables troupes ont arrêté 18 suspects, ont détruit trois raffineries de pétrole clandestines, 35 bateaux, trois grands réservoirs de stockage et sept réservoirs métalliques, et ont saisi dix véhicules, dont deux camions impliqués dans des opérations illicites », a ajouté le responsable.

Personnalités liées avec l’article