Béoumi: Manifestations pour la libération de Jacques Mangoua

Mangoua Jacques

Manifestations à Béoumi où des barricades ont été érigées ce mercredi 2 octobre 2019 sur la route de Bouaké pour réclamer la libération de Jacques Mangoua.

Des jeunes ont érigé des barricades sur la route à Languikro entre Bouaké et Béoumi pour, disent-ils, réclamer la libération du président du conseil régional de Gbêkê,  Jacques Mangoua, mis aux arrêts et placé sous mandat de dépôt dans une affaire d’armes à savoir des munitions et des machettes retrouvées en sa résidence.

Ces jeunes scandaient « Libérez Mangoua », « on veut Mangoua ». Les véhicules venant de part et d’autre de ce barrage sont obligés de faire des détours pour arriver à leur destination.

LIRE AUSSI: Inhumation de sept victimes des violences de Béoumi

Arrêté vendredi soir, Jacques Mangoua sera jugé ce jeudi 3 octobre 2019. Le président du conseil régional de Gbêkê sera jugé dans le cadre d’une affaire de cache d’arme. En effet, 991 munitions de guerre de 7, 62mm, 49 munitions de fusil de type calibre 12 et 40 nouvelles machettes ont été découvertes le 21 septembre 2019 dans une niche à la sa résidence à N’guessankro, son village natal situé dans la sous-préfecture de Bodokro, rappelle-ton.

Personnalités liées avec l’article