Bilan de la grève des enseignants à Bouaké : Aucun mort, 5 blessés, 14 motos brûlées, appel à la vigilance face à un député RDR

Grève des enseignants à Bouaké attaquée par des miliciens

14 motos brûlées par des individus encagoulés, 5 blessés dont 1 évacué au CHU de Bouaké. Course poursuite des syndicalistes, etc. Voici le bilan de la grève des enseignants à Bouaké.

La situation sécuritaire des fonctionnaires de Bouaké reste explosive. Une fois de plus, on assassine nos libertés syndicales, on viole nos droits syndicaux. En attendant, de se réunir en urgence, le bureau de la Plateforme Bouaké que je préside témoigne sa solidarité et ses encouragements aux camarades grévistes.

A lire aussi : Education nationale : Kandia Camara échoue dans les négociations, la grève se poursuit

La Plateforme régionale appelle les camarades à redoubler de vigilance car le mouvement de grève qu’ils observent depuis plus d’un mois est rentré dans sa phase « politique » à partir du moment où le député s’est fendu ouvertement de menaces à l’encontre des fonctionnaires grévistes.

Pour la Plateforme Régionale de Gbêkê Le Président Professeur

Personnalités liées avec l’article