Côte d’Ivoire : Jean-Louis Billon appelle à la transparence et à l’unité au sein du PDCI

Jean-Louis Billon a récemment partagé ses prises de position lors d'une émission sur 7info, offrant ainsi des éclaircissements pertinents sur plusieurs sujets cruciaux.

Au centre des débats se trouve l'affaire Guikahué, où souligne le manque de communication officielle du PDCI concernant l'éligibilité, précisant que la position exprimée appartient au porte-parole de MKG. Il insiste sur le fait qu'aucune sanction ne devrait être imposée à un militant pour son engagement, tout en reconnaissant que le manque de transparence a entravé la campagne de Maurice Kacou Guikahué.

De plus, il clarifie son propre point de vue ainsi que celui de Tanoh, affirmant qu'aucun favoritisme pour un candidat n'existe au sein du comité, tout en soulignant l'importance vitale de respecter les règles et les textes du parti. Jean-Louis Billon met en garde contre des actions en justice à l'encontre du PDCI, tout en appelant à une plus grande transparence quant à la liste des candidats avant le congrès, soulignant ainsi l'urgence d'apporter des arguments avant cette réunion cruciale pour assurer la participation de tous.

Par ailleurs, il exprime un vif désir de réconciliation entre les diverses factions internes du PDCI, allant même jusqu'à suggérer une suspension temporaire du congrès pour faciliter une organisation plus apaisée ultérieurement. Aussi, il évoque une initiative prévue du vivant de Bédié visant à distinguer clairement le rôle du président du PDCI-RDA de celui du candidat à la convention, initiative qui semble en suspens à présent.

Soulignant l'urgence d'une unité au sein du parti, Billon met en garde contre une potentielle opacité dans le processus électoral, suggérant que cela pourrait impacter sa collaboration avec le nouveau président. Il insiste sur l'importance pour ce dernier de donner la priorité à l'union dès son élection.

LIRE AUSSI : PDCI-RDA : Akossi Bendjo lance un message aux Ivoiriens avant le congrès

En ce qui concerne les élections à venir, Billon partage une vision où son ami Tidjane Thiam devrait soutenir un aîné pour la tête du parti, et, avec des jeunes cadres, appuyer le vainqueur de la convention pour la présidentielle. Il évoque également la politique d'alliance avec le PPA-CI, précisant que cette stratégie sera conduite par le futur président du .

Enfin, il souligne l'importance capitale de la neutralité du président du PDCI lors de la convention de 2025 et annonce sa propre candidature pour ces élections, tout en mettant en garde contre les problèmes potentiels en cas d'absence de neutralité.

Plus de d'articles sur la Cote d'Ivoire

Written by Kevin Aka

Aichatou Mindaoudou

Aichatou Mindaoudou : « La CEDEAO doit tirer les leçons de la crise au Niger »

Gabon : le corps sans vie d’une jeune fille découvert à Libreville