Boko Haram au Nigéria : 31 otages sauvés par l’Armée

Au Nigéria, Boko Haram est tombé dans une embuscade tendue par l’Armée qui a annoncé le 9 décembre avoir sauvé 31 otages dans l’état de Borno (nord-est).

Trente et une personnes retenues en otage par le groupe terroriste Boko Haram ont été secourues au cours d’une opération militaire dans l’état nigérian de Borno (nord-est), a annoncé le lundi 9 décembre 2019 l’armée.

Les otages étaient 14 femmes et 17 enfants. Ils ont été secourus à trois endroits dans la zone de gouvernement local de Bama lors d’une opération menée par l’armée nigériane le 4 décembre 2019.

LIRE AUSSI : Macron en Côte d’Ivoire: peut-on annuler « une visite qui n’a jamais été annoncée ? »

Aminu Iliyasu, porte-parole de l’armée dans la région nord-est du Nigéria, a annoncé que l’armée avait tendu une embuscade au groupe Boko Haram, conduisant au sauvetage.

LIRE AUSSI : Cameroun: un civil tué par Boko Haram à Moskota

Pendant l’opération, l’armée a découvert une enclave du groupe et l’a affrontée avec des échanges de tirs nourris, a précisé le porte-parole.
Un nombre inconnu de combattants de Boko Haram ont été tués alors que plusieurs autres se sont échappés avec des blessures par balle, a-t-il ajouté.

Personnalités liées avec l’article