Bouna: les revendeurs d’essence dans les bouteilles et bidons bientôt mis aux arrêts

Le substitut du tribunal de a fait savoir le jeudi 11 juillet 2019, que les revendeurs d’essence en bouteilles et bidons aux abords des rues seront bientôt mis aux arrêts.

a indiqué que la production, le transport, la commercialisation et la distribution des fuels ou autres liquides inflammables est règlementée en Côte d’Ivoire. Il a précisé que la loi interdit de stocker ces liquides dans n’importe quel type de récipient.

Selon Ettien Tiémélé, le fait stocker du carburant comme on le voit dans la ville, dans des bidons d’eau minérale présente beaucoup de risques et un grand danger pour la population à l’usage. Il a adressé une mise en garde aux opérateurs de distribution du carburant du Bounkani en leur faisant comprendre qu’a partir de maintenant, le Parquet ne peut plus accepter ces agissements.

A LIRE AUSSI : Laurent Akoun: voici pourquoi Gbagbo ne veut pas parler

“C’est pourquoi, en ma qualité de chef du Parquet, j’ai instruit tous les officiers de police judiciaire (OPJ) d’arrêter toute personne en possession de carburant contenu dans un bidon”, a averti le procureur, avant d’ajouter que cette mesure reste valable pour tout pompiste de station service qui s’adonnera à une telle pratique en remplissant un bidon.

“Il ne faudrait pas que nous assistons passifs à ces incendies souvent volontaires qui endeuillent des familles et causent de nombreux dégâts matériels. Du carburant aux mains de n’importe qui, et dans n’importe quel récipient, c’est dangereux”, a indiqué le magistrat.

Personnalités liées avec l’article