Budget 2019 Côte d’ivoire: ces 5 constats qui font peur

Le magistrat ivoirien, fait une analyse, du budget de la Côte d’Ivoire pour l’exercice 2019 qui s’établit à 7.334,3 milliards de francs CFA

Ci-dessous son analyse pour titre: « Budget de la Côte d’Ivoire, mythe et réalité »

Le budget de la Côte d’Ivoire pour l’exercice 2019 s’établit à 7.334,3 milliards de francs CFA dont 2.416,9 milliards FCFA d’appui budgétaire (dette).

1er constat : le budget de l’Etat, qui est voté en équilibre (recettes=dépenses), est déficitaire, financé par l’endettement.

2e constat : en une année, le niveau de l’endettement s’est élevé d’un montant presqu’égal au budget 2011, dernier budget sous le Président qui était de 2.907,3 milliards de FCFA (2.416,9 milliards).

A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: le nouveau budget du ministère de la santé passe de 105 à 415 milliards FCFA

3e constat : en une année, le niveau de l’endettement est supérieur au stock résiduel de la dette après avoir bénéficié de l’initiative PPTE qui était de 2.282,99 milliards FCFA (2.416,9 milliards).

4e constat : en une année, le niveau de la dette a augmenté de 21% (fin septembre 2018, le stock de la dette publique s’élevait à 11.149,80 milliards FCFA).

A LIRE AUSSI : Affaire « Prosuma fait emprisonner 13 caissières »: qui a volé les 55 millions d’Abou Kassam ?

5e constat : enfin pour ceux qui aiment comparer ce qui n’est pas à comparer, si la Côte d’Ivoire était toujours dans la mise en oeuvre du budget sécurisé comme sous le précédent régime, en 08 ans le budget n’aurait augmenté que de 2000 milliards car si on déduit le montant de l’appui budgétaire le budget s’établirait à 5000 milliards. Par conséquent en année, l’augmentation du niveau de l’endettement est supérieur à celle de l’augmentation réelle du budget depuis 2011.

Quand on sait que depuis quelques années les recettes fiscales sont toujours inférieures aux prévisions de telle sorte qu’il est demandé aux administrations de ne pas exécuter une partie du budget qui leur est allouée, on en déduit finalement que la Côte d’Ivoire est comme cet individu apparemment fortuné parce qu’il possède une grosse voiture, alors qu’il n’en est en réalité au bord du précipice parce qu’il est perclus de dettes.

Personnalités liées avec l’article