AccueilA la uneBurkina : le capitaine Ibrahim Traoré jette le doute...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré jette le doute sur la tenue prochaine des élections, « pas une priorité »

Les déclarations du capitaine Ibrahim Traoré, président de la transition burkinabè, jette le doute sur la tenue prochaine des élections.

Il a affirmé que la sécurité est une priorité et qu’il n’y aura pas d’élections sans sécurité. Il a également accusé certains acteurs de la vie publique de lui avoir rendu « la vie dure » dans la lutte contre le terrorisme.

« Il n’y aura pas d’élections qui vont se concentrer uniquement à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso et quelques villes autour. Il faut que tous les Burkinabè choisissent leur président. Il faut que ceux qui vont postuler pour les élections puissent aller partout au Burkina, aller faire leur campagne. Donc il faut qu’on assure la sécurité d’abord (…). Aller aux élections nest pas une priorité; c’est la sécurité qui est une priorité », a insisté le Chef de l’Etat.

Ces déclarations sont un changement de position par rapport à ce que le capitaine Traoré avait dit en février 2023, lorsqu’il avait donné des assurances à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) que les élections seraient tenues à bonne date.

LIRE AUSSI : Réajustement des tarifs du super et du gasoil en Côte d’Ivoire : les transporteurs se prononcent

La charte de la transition prévoit l’organisation d’élections générales au terme d’une période de 24 mois à compter du 2 octobre 2022. Si le capitaine Traoré maintient sa position actuelle, cela signifie que les élections pourraient ne pas avoir lieu avant 2025.

LIRE AUSSI: Burkina : la France a tenté d’imposer un Premier ministre au capitaine Ibrahim Traoré (ministre)

Cette situation est source d’inquiétude pour la communauté internationale, qui appelle au retour à l’ordre constitutionnel normal au Burkina Faso.

Il faudra attendre les prochains mois pour voir si le capitaine Traoré maintient sa position actuelle ou s’il finit par céder aux pressions pour tenir les élections.

error: Content is protected !!