Cacaoculture en Côte d’Ivoire : des films contre le travail des enfants

Fidèle Aka (tee-shirt jaune), formateur à la Fondation ICI - Copyright AIP

La a diffusé des films lors du , destinés à renforcer la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture en Côte d’Ivoire.

La (Fondation ICI), a réalisé des films audiovisuels didactiques, en vue de renforcer la lutte contre le travail des enfants au sein des communautés productrices.

Ces films ont été diffusés sur le stand de l’organisation engagée dans la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture, lors de la 5ème édition du Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales d’Abidjan (SARA 2019) qui a pris fin dimanche 1er décembre 2019.

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: Plus de 200 trafiquants d’enfants arrêtés

« Le choix des films est que l’audiovisuel capte beaucoup plus l’attention des populations. Nous essayons de présenter aux communautés les risques liés au travail des enfants, et leur permettons à travers ces supports de faire la distinction entre les travaux autorisés et ceux interdits pour les enfants dans les travaux champêtres », a expliqué , responsable de formation à la Fondation ICI.

L’un de ces films met en scène le danger, pour les enfants, de l’abattage des arbres, une pratique courante dans la culture du cacao.

LIRE AUSSI : Embargo sur le cacao ivoirien: Justin Katinan Koné fait des révélations sur ce « secret d’Etat »

Pour Monsieur Fidèle Aka, il est indispensable que toutes les communautés productrices s’impliquent dans cette lutte « car les enfants ont des droits, et ces droits doivent être protégés par leur parents ».

Ces films sont régulièrement projetés dans toutes les zones de production cacaoyère, notamment dans les départements de Duékoué, Daloa, Divo, Adzopé, Soubré.

« Notre objectif étant d’éliminer le travail des enfants dans la cacaoculture, axant une priorité sur le développement communautaire centré sur la lutte contre le travail des enfants, les conséquences physiques et psychologiques de ce fléau sont le principal message que nos capsules délivrent à l’adresse des adultes », a ajouté Fidèle Aka.

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: l’humoriste Abasse lance « Abobolais Festival »

La Fondation ICI, dont le stand a reçu la visite et les encouragements du ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, , proposait aussi d’autres supports dont des affiches de sensibilisation, images, manuels, animations 3D, pour toucher un maximum de personnes.

Personnalités liées avec l’article