Côte d’Ivoire: Plus de 200 trafiquants d’enfants arrêtés

Les actions pour lutter contre le travail des enfants dans les zones cacaoyères ont permis d’appréhender 250 trafiquants d’enfants selon Bakayoko-Ly Ramata.

L’information a été révélée par la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko-Ly Ramata, jeudi, lors de la tribune de l’AIP sur le thème, “Droits de la Femme, de la Famille et de l’enfant : Acquis, défis et perspectives”.

Dans ce cadre, 8 000 enfants sont sortis des plantations de cacao pour réintégrer leurs familles et l’école et 2 millions de personnes ont été sensibilisées sur l’importance de la scolarité  des enfants en zone cacaoyère grâce aux entreprises de ce comité mis en place en 2012. En plus, une centaine d’enfants ont été recueillis, également, dans des centres de détresse à , à cet effet.

LIRE AUSSI: Jean-Louis Billon: « évitons de faire de notre jeunesse des étudiants en conflit avec le savoir »

“Dès la sortie de crise, le président de la République, a mis en place deux comités très importants : le comité national de surveillance de actions de lutte contre le travail des enfants présidé par la Première dame et le comité interministériel, conduit  par le ministre en charge de l’emploi et pour la vice-présidence, le ministre en charge de l’enfant”, a-t-elle rappelé.

LIRE AUSSI: Bouaké: 6 mois de prison pour 2 agents de QNET

Elle a salué le leadership de la Première dame et son plaidoyer en Europe, en Amérique du Sud, qui “ont permis d’améliorer la lutte contre le travail  des enfants”.

Personnalités liées avec l’article