Cameroun : 3 enseignants enlevés à Bamenda

Trois enseignants ont été enlevés le mardi à , au Nord-Ouest du , ont confirmé le mercredi 9 octobre 2019, les autorités locales.

De sources sécuritaires et locales, ces trois enseignants appartiennent à l’école primaire catholique Saint-Joseph de Bamenda. Les ravisseurs appartiennent à un groupe séparatiste, aucune rançon n’ayant encore été demandée jusqu’à présent.

LIRE AUSSI: Attaques terroristes: la rentrée scolaire 2019-2020 sous haute surveillance au Burkina Faso

Cet enlèvement intervient moins d’une semaine après un dialogue national pour sortir de la crise dans la partie anglophone du Cameroun. D’après les résolutions du dialogue, un statut spécial devrait être accordé aux deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

LIRE AUSSI: Cameroun: 2 morts dans une attaque de Boko Haram à Kerawa

La minorité anglophone représente environ 20% de la population camerounaise. Depuis 2016, des Camerounais anglophones protestent contre ce qu’ils estiment la marginalisation de la part du pouvoir central. Une mouvance sécessionniste armée est née en octobre 2017 pour créer un Etat indépendant regroupant les deux régions anglophones

Personnalités liées avec l’article