Mairie du Plateau : Qui au PDCI pour remplacer Bendjo ?

Noël Akossi Bendjo est l'un des fidèles lieutenants d'Henri Konan Bédié, pour 2020

Suite à la révocation du maire () sortant du Plateau, , l’heure est aux calculs et aux stratégies au .

Le choix des candidats du Parti démocratique de Côte d’Ivoire () aux élections municipales au Plateau, est un sujet qui circule dans l’arène de certains militants du plus vieux parti du pays. En fait, le PDCI n’a pas encore renoncé à la volonté de confirmer son numéro trois, comme candidat à la mairie, en dépit de l’exil forcé en France, auquel il est contraint.

Municipales au Plateau : Le PDCI accuse le RDR d’organiser « la plus grosse fraude électorale jamais vue en Côte d’Ivoire »

Une autre carte se trouve entre les mains du vieux parti, à savoir choisir un autre candidat qui pourrait porter l’étendard du parti. Sauf qu’il est difficile de remplacer une forte personnalité comme Bendjo. Du coup, dans les bases du PDCI au Plateau, des militants semblent divisés.

D’un côté ceux qui soutiennent l’adjoint au maire sortant , resté fidèle à Bendjo et le député , lui aussi fidèle parmi les fidèles de Bendjo et natif comme lui du pays atchan. Si aucun des deux n’a encore les suffrages officiels du secrétariat exécutif du PDCI, qui soutiendra sans doute, jusqu’à la dernière heure son secrétaire exécutif chargé de la mobilisation, il faut craindre des dérapages entre les deux camps, qui pourraient fragiliser un électorat déjà désabusé.

Pour l’heure, de fortes tractations ont cours. « Le PDCI fera son choix sur la base du consensus et en tenant compte de l’avis de la base », nous a répondu un membre du secrétariat exécutif interrogé sur des soupçons de préférence pour l’un des candidats à la candidature.

Prince Beganssou

Parfait Kouassi (2è adjoint de Bendjo) : « Il y a eu 7 audits de la mairie du Plateau en 10 ans »