Côte d’Ivoire: les Ivoiriens passent le Bac… 2019

Les épreuves écrites du ont débuté ce lundi 8 juillet 2019 sur toute l’étendue du territoire national en Côte d’Ivoire.

Le lancement officiel de ces épreuves écrites s’est déroulé dans le département de Dabou, en présence de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, .

Un centre de 721 candidats pour le Bac à

Dans le département de Biankouma, le lancement des épreuves écrites du baccalauréat session 2019 a eu lieu au , centre de composition pour 721 candidats.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: début des examens islamiques du CEPE, BEPC et du BAC

Le président du jury, Dr Koffi Simplice Yao, a réitéré l’interdiction des supports numériques dans le centre. Il a également conseillé aux surveillants d’agir avec rigueur et professionnalisme pour des examens propres.

A , ce sont 700 candidats qui sont à l’assaut du baccalauréat. Procédant au lancement, le sous-préfet, a prodigué de sages conseils aux différents candidats et insisté sur le fait qu’ils doivent chasser de leur esprit tout acte de tricherie.

La direction régionale de a enregistré 7308 candidats, dont 4913 garçons et 2395 filles répartis dans 12 centres dont sept à , trois à Méagui, un à Buyo et à Méagui. Le préfet de région, Koné Messemba, qui a procédé au lancement officiel des épreuves dans une salle témoin, a encouragé les candidats à travailler dans la confiance pour réussir leur examen.

A Oumé, 1975 candidats composent dans le calme. Des stratégies ont été mises en place pour décourager toutes tentatives de fraude et de tricherie et empêcher l’usage du cellulaire, ont rassuré les présidents de Jury.

258 candidats composent au lycée moderne de Prikro

Le corps préfectoral de Toumodi, avec à sa tête le préfet intérimaire , a sillonné les trois centres d’examen pour encourager les candidats mais également les surveillants à éviter la fraude.

LIRE AUSSI: Simone Gbagbo donne les raisons du report de l’opération « Rendez-nous notre Gbagbo » du 12 juin

Au total, 258 candidats composent au lycée moderne de Prikro, le seul centre de composition la ville. Le préfet du département de Prikro, , a invité les candidats à ‘’tirer’’ les leçons des dernières sanctions infligées aux acteurs pris en flagrant délit de tricherie lors des épreuves du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), dans certaines villes.

Au total, 273 000 candidats, sur l’ensemble du territoire national, affrontent les épreuves écrites du baccalauréat dans 244 salles, apprend-t-on.