Côte d’Ivoire: pourquoi une cellule civilo-militaire à Bouaflé ?

La cellule civilo-militaire de a été mise en place, le jeudi 17 octobre 2019 à l’issue d’une rencontre présidée par le préfet .

Cette cellule de 40 membres est composée de représentants de la société civile et d’éléments des forces de sécurité et de défense du département de Bouaflé. Présidée par un pasteur désigné par le préfet, cette cellule a pour missions de contribuer à la restauration de la confiance et la prévention des conflits pouvant survenir entre les forces de sécurité et de défense et la population civile.

LIRE AUSSI: Kalifa Tokpa sur la rencontre Soro et Gbagbo: « Woody ne veut pas entendre parler lui »

Il s’agit également de la collaboration des populations avec les forces de sécurité et de défense dans l’accomplissement de leur mission, l’analyse situationnelle de la sécurité, la sensibilisation de la population sur les problématiques sécuritaires ainsi que de la prévention, l’anticipation et la résolution des conflits communautaires.

LIRE AUSSI: Gbeuly Auguste depuis Daloa: « Grâce à Ouattara les routes de la région sont en train d’être réhabilitées »

Le préfet a exhorté les membres de la cellule civilo-militaire à conjuguer leurs efforts pour la réussite de leurs missions, et les populations à coopérer avec les forces de sécurité et de défense.

Personnalités liées avec l’article