Côte d’Ivoire: qui a tenté d’enlever Bamba Moriféré ?

Affoussiata Bamba Lamine accuse « une cohorte d’hommes en uniforme » d’avoir tenté l’enlèvement du professeur à son domicile.

La tentative d’enlèvement du professeur Bamba Moriféré, père Affoussiata Bamba Lamine, proche collaboratrice de aurait eu lieu dans la nuit du samedi 6 juillet 2019.

Ci-dessous la déclaration d’Affoussiata Bamba Lamine après la tentative d’enlèvement le professeur Bamba Moriféré à son domicile

« Une cohorte d’hommes en uniforme sont arrivés à son domicile pour soit disant l’auditionner »

LIRE AUSSI: Sidiki Diakité: « les premières nouvelles CNI ivoiriennes produites à partir d’octobre

« Il y avait pratiquement vingt-cinq personnes, tant de la gendarmerie, du commissariat du 30e, également des hommes avec un véhicule où il était marqué groupement d’intervention mobile »

« Ils m’ont dit qu’ils avaient reçu des instructions

Affoussiata Bamba Lamine

« Ils m’ont dit qu’ils avaient reçu des instructions. Je leur ai dit que les instructions que vous avez ne peuvent pas être verbales parce qu’il s’agit ici des droits de la personne humaine »,

« Il s’en est suivi une discussion entre eux, moi et la sécurité. En réalité ce que j’ai compris très rapidement, il s’agissait d’une tentative d’enlèvement du professeur Bamba Moriféré parce qu’ils ne peuvent pas m’expliquer qu’ils soient venus ce nombre si important juste venir l’entendre. Ce n’est pas possible (…) N’eut été ma présence et celle de toutes les personnes qui étaient qui étaient là, je pense que l’irréparable aurait pu être commis ».

LIRE AUSSI: Loi sur la CNI 2019 en Côte d’Ivoire: voici le texte signé par Ouattara

Dans la journée du samedi 6 juillet le Professeur Bamba Moriféré avait participé à un meeting avec Yasmina Ouégnin, députée de Cocody pour dire non à une carte nationale d’identité (CNI) payante en Côte d’ivoire.

Le meeting de Cocody-Anono contre une CNI payante

Les groupes parlementaires Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Rassemblement et Vox populi élargis aux partis politiques de l’opposition et à la société civile, ont réclamé, samedi, à Cocody-Anono, lors d’un meeting, la gratuité de la carte nationale d’identité (CNI) dont le gouvernement a fixé le montant de son acquisition à 5000 FCFA.

LIRE AUSSI: Ces députés ivoiriens qui « ne participeront pas » à la 45ème AG de l’APF à Abidjan

Pour le Pr Bamba Moriferé, ce meeting a été organisé pour attirer l’attention des populations et annoncé l’organisation d’autres meetings à travers tout le pays. « Le prochain round, doit être la mobilisation de toutes les forces politiques dans le cadre d’une union sacrée (…) », a annoncé l’opposant.

Des propos qui lui ont valu cette visite nocturne ?

Personnalités liées avec l’article