Côte d’Ivoire: un réseau de faussaires de permis de conduire démantelé

Le ministre des Transports, a annoncé que la police nationale a démantelé un réseau de faussaires de permis de conduire.

Amadou Koné a expliqué qu’une plainte avait été déposée sous le numéro OP4185/PU1 du 17 septembre 2019 à 17h00, pour faux et usage de faux dans des documents administratifs.

Selon lui, l’enquête diligentée par le commissariat du 1er arrondissement appuyé par la police détachée auprès du Centre de gestion intégré (CGI) a permis d’interpeller un suspect, le mardi 17 septembre 2019 à 11 h30. Ce dernier est présentement en garde à vue au commissariat du 1er arrondissement du Plateau.

A LIRE AUSSI: Depuis Tokyo Amadou Koné réagit: « le ministère des transports n’est pas responsable de l’existence des syndicats »

Le ministre Amadou Koné a révélé que la perquisition faite sur le site qui sert de lieu de service au suspect, situé au sein d’un centre commercial de la cité administratif a permis à la police la saisie de 548 cartes falsifiées, comprenant des permis de conduire internationaux et des cartes grises internationales, 57 cartes internationales d’autorisation de transports de marchandises publics falsifiées, quatre cartes grises nationales falsifiées, des permis de conduire ancien format et 28 différents cachets.

A LIRE AUSSI : Affaire «Taxis-motos Heetch à Abidjan » : selon le ministre Samou Diawara « l’entreprise a violé la mesure d’interdiction »

En attendant les conclusions de l’enquête, le ministre des Transports a félicité les agents de la police pour cette opération, exhortant les usagers de l’administration des transports à fréquenter les CGI, seuls habilités à délivrer des titres authentiques.

Il a également réaffirmé la détermination du gouvernement ivoirien à tout mettre en œuvre pour assainir et moderniser le secteur du transport routier, notamment par l’identification des véhicules constituant le parc automobile ainsi que de leurs propriétaires.

Personnalités liées avec l’article