Côte d’Ivoire : voici ce qui explique la présence de la CPI à Tiassalé

Le département Sensibilisation de la représentation de la CPI en Côte d’Ivoire a organisé une caravane au Lycée moderne de Tiassalé.

Au menu de cette caravane qui a vu la participation de cinq établissements secondaires de Tiassalé et un de N’douci, des chants, des sketchs et un jeu concours “Génies en herbes,” dont les questions portaient pour l’essentiel sur le Statut de Rome.

À travers cette caravane, il s’agit d’inciter les élèves, les personnels d’éducation et les enseignants à adhérer aux idéaux de paix et de justice, a expliqué, mardi, le porte-parole de la délégation de la CPI, Mme Cissé Kadizatou.

LIRE AUSSI: UE-Magic Tour: le message d’A’Salfo à la jeunesse de Tanda victime et coupable des violences électorales

Cette sensibilisation intervient au moment où toute la communauté internationale entreprend la mise en œuvre de l’objectif 16 du développement durable des Nations Unies pour asseoir des institutions fortes en vue de l’accès à tous à une justice équitable.

LIRE AUSSI: Le gouvernement écrit à la CPI pour maintenir Gbagbo en prison – Ouattara: « on ne s’en mêle pas »

Elle a indiqué que le Statut de Rome demeure un instrument dans la lutte contre l’impunité et en faveur de la prévention contre les crimes graves dans le monde.

Personnalités liées avec l’article