Côte d’Ivoire : Voici l’intégralité du premier discours de El Hadj Alassane Ouattara de retour de la Mecque

Après son retour de la la Mecque, le vendredi 24 août 2018, voici le discours de El Hadj Alassane Ouattara. Le chef de l’Etat a animé un point de presse, à l’aéroport. Ci-dessous sa déclaration complète.

Nous sommes heureux d’être de retour de la Mecque ou nous avions effectué le pèlerinage. C’était un moment important pour nous. J’avais une forte délégation composée des membres de ma famille, du Premier ministre, des membres du gouvernement et de plusieurs imams et d’autres proches qui ont bien voulu se joindre à nous pour ce pèlerinage.

A lire aussi : Transfert du pouvoir à une nouvelle génération : La réponse cinglante de Gnamien Konan à Alassane Ouattara

C’était un moment de recueillement, de prière. Nous avons prié pour la Côte d’Ivoire, pour la paix dans notre cher pays, pour la stabilité de notre nation. Et nous avons prié pour le bonheur des Ivoiriens et de toutes les populations vivant en Côte d’Ivoire. Et nous avons prié pour que l’harmonie qui caractérise notre vivre ensemble dans notre beau pays puisse se renforcer davantage. Et je peux vous dire que nous avons été particulièrement bien reçus par les autorités saoudiennes.

Je voudrais leur rendre hommage, à commencer par sa majesté, le Roi Salmane. Le roi nous a reçus à l’occasion de la cérémonie de fin du Hadj et nous avons eu un entretien bilatéral. Je voudrais saluer toutes les autorités saoudiennes parce que le voyage a été particulièrement bien organisé. Cela aussi je voudrais associer notre ambassadeur en Arabie Saoudite, le Consul général, ainsi que le Commissariat du Hadj.

Je voudrais remercier Sa Majesté le Roi Salmane pour toutes les attentions dont nous avons été l’objet. Et dire que les relations entre la Côte d’Ivoire et le Royaume d’Arabie Saoudite sont très fortes et pleines de confiance. A l’occasion de ce séjour ou nous avons rencontré une délégation d’imams qui effectuait le Pèlerinage dans le cadre du quota attribué à la Côte d’Ivoire, un quota de 6500 personnes.

Nous avons rencontré, je crois, cent imams avec qui nous avons bien échangé et ils ont réitéré leurs prières pour le pays, pour chacun de nous, mais également pour dire que toutes les dispositions qui ont été prises étaient excellentes. Je voudrais donc féliciter le gouvernement pour toutes ces facilités et la parfaite organisation du Hadj. Je voudrais également féliciter le Cosim qui prête une attention particulière à l’organisation de ce grand événement. J’indiquais tout à l’heure l’invitation de Sa Majesté.

Le mercredi 18 août, nous avons été invités à la cérémonie de fin du Hadj au palais royal et c’était un moment important avec plus de cinq cents invités. La délégation ivoirienne a été reçue par sa Majesté longuement et nous avons pu échanger sur les questions bilatérales aussi bien en matière de coopération qu’en matière de lutte contre le terrorisme. Comme vous le savez, la Côte d’Ivoire est l’occasion de le rencontrer, d’échanger avec lui, avec ce pays frère et avec la délégation ghanéenne.

« je voudrais rendre hommage au Cheik Fofana pour l’important travail qui est fait par le Cosim pour faire en sorte que le pèlerinage en relation avec le gouvernement s’organise dans d’excellentes conditions et dans la discipline »

J’ai indiqué tout à l’heure la contribution des imams à l’organisation du pèlerinage. C’est pourquoi nous avons tenu à rencontrer cette délégation. Et je voudrais rendre hommage au Cheik Fofana pour l’important travail qui est fait par le Cosim pour faire en sorte que le pèlerinage en relation avec le gouvernement s’organise dans d’excellentes conditions et dans la discipline. Je dois dire que les pèlerins ivoiriens sont exemplaires dans leur comportement. Et cela a fait l’objet de plusieurs distinctions.

Je voudrais donc, Cheik, vous remercier, vous féliciter pour cette importante contribution qui rehausse l’image de notre pays. Et j’ai à cette occasion demandé aux imams de faire des prières pour la paix, la stabilité dans notre pays. Et j’ai été assuré que ceci a été fait tout au long du pèlerinage par des imams et tous les pèlerins qui ont fait le pèlerinage cette année.

Je termine donc en vous remerciant pour cet accueil en disant à quel point nous nous sentons honoré et fier d’avoir fait le pèlerinage et dire que c’était un grand moment et je remercie tous ceux qui m’ont accompagné et je leur demande de continuer tous de prier pour la paix et la stabilité de notre pays.

Propos retranscrits par Prince Beganssou

Ouattara de retour de la Mecque, dans la nuit : La sécurité bloque les voies depuis l’après-midi

Personnalités liées avec l’article