(COVID-19) Espagne : le PM annonce l’état d’alarme pour stopper la propagation du coronavirus – Actualités 25/10/2020

avion

ACTUALITES , 25 octobre 2020 (Yeclo avec Xinhua) — Le espagnol a annoncé dimanche l'état d'alarme afin d'empêcher la propagation du , quelques jours après que l' est devenue le premier de l' à dépasser le seuil du million de cas de .

L'état d'alarme, qui entre en vigueur ce dimanche, a été annoncé pour une durée initiale de 15 jours. Le Premier a néanmoins indiqué que son gouvernement souhaitait qu'il resterait appliqué jusqu'au 9 mai prochain, ce qui nécessiterait le soutien d'une majorité de parlementaires au Congrès espagnol de 350 siè.

L'état d'alarme a été approuvé lors d'un conseil des ministres qui s'est tenu en urgence dimanche matin à la demande de 11 des 17 communautés autonomes d'Espagne. Cela permettra de limiter les déplacements entre 23h00 et 06h00 dans toutes les régions du pays à l'exception des îles Canaries.

« C'est une restriction des déplacements nocturnes et cela n'a rien à voir avec un . Selon les experts, les restrictions de la mobilité et la réduction des relations sociales sont vitales pour contenir le virus », a déclaré M. dans un télévisé, ajoutant que les réunions sociales seront limitées à six personnes dans tout le pays.

« Toute l' prend des mesures pour limiter la mobilité », a poursuivi M. Sanchez, selon qui les communautés autonomes seront libres d'empêcher les habitants d'entrer ou de sortir de leur territoire, par exemple si une région voisine est gravement touchée par le coronavirus.

Le ministère de la Santé a signalé plus d'un million de cas depuis le début de la pandémie de COVID-19. Le chef du gouvernement a précisé que l'incidence du était montée à 362 cas pour 100.000 habitants et que l'un des objectifs du retour de l'état d'alarme était de ramener ce niveau à seulement 25 cas.

Le nouvel état d'alarme n'imposera cependant pas un strict comme celui qui a été introduit le 14 mars dernier et les frontières du pays resteront ouvertes.

L'état d'alarme est le premier des trois niveaux d'urgence que le gouvernement espagnol peut appliquer dans des circonstances exceptionnelles, les autres étant l'état d'exception et la loi martiale.

L'état d'alarme accorde au gouvernement des pouvoirs spéciaux pour limiter les déplacements des citoyens. Fin

Written by Yeclo avec Xinhua

Afghanistan : Le commandant en second d’Al-Qaïda tué par l’armée afghane

Le Maroc milite pour le cessez-le-feu en Libye