Des pro-Gbagbo à l’accueil de Gon à Gagnoa, pour « la cérémonie de la grande hypocrisie »

Amadou Gon Coulibaly et Bertin Kadet
Amadou Gon Coulibaly et Bertin Kadet

Plusieurs personnalités pro-Gbagbo du Front populaire ivoirien (FPI) étaient à l’accueil du premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, ce samedi 30 juin 2018 à Gagnoa. Gon à Gagnoa.

Le chef du gouvernement est arrivé ce samedi, à bord d’un hélicoptère de la flotte présidentielle. Il a été accueilli par des officiels et surtout par Bertin Kadet, Eugène Allou Wanyou, des personnalités du FPI, proches de Laurent Gbagbo. Le Pr Ouraga Obou, tout comme Maurice Kakou Guikahué (PDCI) et Vincent Pierre Lokrou étaient aussi à l’accueil. Gon doit passer deux jours dans la région. Au cours de cette visite, il se rendra à Ouragahio, ville natale de Laurent Gbagbo et Guibéroua.

A lire aussi. Après Gon, Duncan persiste : « La Côte d’Ivoire est classée parmi les 5 premières économies dans le monde »

Ce n’est pas la première fois que le premier ministre Gon se rend à Gagnoa. En février 2017, un mois après sa nomination à la Primature, il s’était rendu dans la ville pour procéder au lancement de la réhabilitation de l’axe Gagnoa-Divo. Cette fois-ci, il est à Gagnoa pour parler notamment de cohésion sociale.

« la doléance principale des supporteurs de Laurent Gbagbo reste sa libération de la Cour pénale internationale »

Dans un contexte de tension politique entre le RDR son parti et le PDCI d’Henri Konan Bédié, Gon chercherait-il ainsi un quelconque rapprochement avec la galaxie Gbagbo, surtout que sur ce chantier, Guillaume Soro, le président de l’assemblée nationale, est fort avancé ?

Amadou Gon Coulibaly ce samedi 30 juin 2018 à Gagnoa
Amadou Gon Coulibaly ce samedi 30 juin 2018 à Gagnoa

Gon à Gagnoa de Gbagbo

Des visites de projets sociaux, d’infrastructures et un lancement de divers travaux sont au programme de cette visite. Demain dimanche 1er juillet 2018, une cérémonie d’hommage à Alassane Ouattara est prévu au stade Biaka Boda de Gagnoa. La « cérémonie de la grande hypocrisie », a commenté à Galebré, un cadre issu du FPI, membre de l’organisation.

En effet, la doléance principale des supporteurs de Laurent Gbagbo reste sa libération de la Cour pénale internationale (CPI). Ils accusent le chef de l’Etat d’être à l’origine du transfèrement de son prédécesseur à La Haye.

Emmanuel Gautier, envoyé spécial

Amadou Gon à Ferké : « La Côte d’Ivoire est aujourd’hui la 5è économie du monde… »

Personnalités liées avec l’article